Maxime Laprise

Maxime Laprise est doctorant et chargé de cours au département d’histoire de l’Université de Montréal. Il se passionne notamment pour les enjeux liés à l’épistémologie, la méthodologie ainsi que la vulgarisation des sciences historiques auprès du grand public. Il s’implique aussi au sein des mouvements étudiant et syndical depuis plus d’une décennie.

Chez Pivot, il propose des réflexions sur la place qu’occupent l’Histoire, le patrimoine et la mémoire dans nos vies, dans l’actualité, mais aussi dans les grands enjeux de société.

Fierté nationale : quand la CAQ se raconte l’Histoire sans historiens et sans historiennes

Maxime Laprise