La Covid-19 accorde-t-elle tous les droits à l’État ?

On peut tout à la fois comprendre l’appel pour des actions draconiennes et se formaliser de la façon désinvolte dont les gouvernements s’arrogent soudainement des pouvoirs qu’ils ne devraient jamais avoir sur le temps long d’une crise.